Intore za Dieulefit
Chers amis 
 
Notre assemblée générale a eu lieu samedi 10 Mars 2018 à 16h 
 
Cela a été l'occasion de faire le point sur l'activité de notre association. Vous savez que depuis deux ans nous attendions de renouer contact avec la nouvelle équipe de la mairie de Karongi pour reprendre nos projets à leur coté. Un des projets qui nous tenait à cœur étant la construction à Bisesero d'une école maternelle, il y avait des difficultés pour trouver un terrain qui convienne et qui soit assez " central" si l'on peut dire dans cette vaste zone de collines, à l'habitat dispersé, qui s'appelle Bisesero. 
 Le terrain a été trouvé et acheté par la mairie ( près du centre de santé pour ceux qui connaissent l'endroit). Les choses devraient donc se remettre en route . 
Amitiés et à très bientôt 
Anne-Marie Truc
Présidente
La Commémoration du génocide des Tutsi du Rwanda a eu lieu le 14 Avril 2018 à Dieulefit. Elle a été suivie d'un moment convivial au café associatif Mine d'Art
L'Assemblée Générale de
l'Association Intore za Dieulefit 
a eu lieu le Samedi 18 Mars 2017 à 16h 
à l'Espace Prétexte (ex-librairie) Le Parol à Dieulefit.
Commémoration du génocide des tutsis du Rwanda

le samedi 15 avril 2017 à 14 h


Place Marguerite Soubeyrand et Catherine Craft à Dieulefit
Accueil de jeunes rwandais à Dieulefit - Mercredi 9 Novembre 

La "Boutique solidaire" a été ouverte à Bourdeaux
les mercredis après-midi et jeudis matin (jour du marché)
des mois de juillet et août 2016.

L'association remercie toutes les personnes qui sont venues apporter leur

soutien, d'une manière ou d'une autre !

Cela a eu lieu au mois d'avril :

A Dieulefit,

Le 1er Avril:
Spectacle musical donné par les enfants de l’école Sainte Marie, avec  Maxime Piolot  chanteur et de ses musiciens, au profit de l'association Intore.
A 20h30 à la Halle, à coté de la mairie.
Vous étiez nombreux, une très belle soirée !

Le 7 avril
 Comme vous le savez, ce
7 avril a marqué le début de la 22eme commémoration du génocide des Tutsi du Rwanda.
Nous avons déposé des fleurs à 14h30 à la stèle place Marguerite Soubeyran et Catherine Kraff.
A suivi, le récit de voyage de Marguerite Carbonare et de ses petits enfants au Rwanda, à la Maison Fraternelle.

Le 23 Avril
En collaboration avec la mairie de Dieulefit et en présence de représentants de l’association de rescapés, Ibuka et de Madame le Maire:

Cérémonie de Commémoration du génocide des Tutsi du Rwanda

A 14h30  Dépôt de gerbes de fleurs et interventions au pied de la stèle place Marguerite Soubeiran et Catherine Kraff

 A 15h30  Projection d'un film de Sonia Rolland , un film plein d'espoir et tourné vers l'avenir.
                         " Rwanda, du chaos au miracle"

 

Ci-dessous, des photos de ces manifestations.


Après la réussite du marché du Vendredi 4 décembre 2015,

l'association a tenu un stand au marché de Noël de Dieulefit, Dimanche 20 Décembre
 
Nous vous remercions de votre participation ! 
 


La "Boutique solidaire"

ouverte du 08 juillet au 20 août 2015
les mercredis après-midi et jeudis matin

à Bourdeaux, rue de La Lève

A Dieulefit le 26 avril 2015

Commémoration du génocide des Tutsis au Rwanda

21 ans après le génocide qui a entraîné la mort de près d’un million de Tutsi, l’Association Intore za Dieulefit a appelé à venir  se recueillir devant la stèle érigée en leur mémoire, place de la poste, le dimanche 26 avril 2015 en début d’après- midi.

En présence de Madame Priotto, maire de Dieulefit, de  Madame Jeanne Allaire- Kayigirwa, présidente de la cellule d’IBUKA France à Lyon(en kinyarwanda : Ibuka « souviens-toi ») et de Madame Anne-Marie Truc, notre présidente, une cinquantaine de personnes ont assisté au dépôt de gerbes de fleurs devant la stèle, suivi d’une minute de silence et de discours rappelant l’importance de ces moments de mémoire.

Puis nous avons assisté à la projection d’un film : «La Cantate de Bisesero», dernière et troisième partie de  Rwanda 94. Elle  relate la lutte héroïque des habitants de la région de Kibuye sur la colline de Bisesero, haut lieu de la résistance des Tutsis aux escadrons de la mort.   Nourri des témoignages des rescapés, recueillis par African Right, ce film évoque la résistance des victimes, grâce à un chœur de cinq comédiens , accompagné  d’une musique très moderne de Garrett List pour piano, trio à cordes, clarinette et deux chanteuses lyriques.

On ne voit aucune image macabre, mais on entend le courage, la détermination de ces hommes, femmes et enfants qui ont résisté aux miliciens et à l’armée rwandaise: au début du génocide,  ils étaient 60000, il n’en est resté que 800, fin juin 1994. Le moment le plus dramatique se situe fin juin, au moment de l’opération Turquoise. Cette partie  illustre de façon accablante comment notre armée a laissé les 1200 survivants Tutsi livrés aux tueurs pendant 3 jours.

Retentit encore dans nos oreilles ce chant lancinant du chœur : «Sur la colline  de Muyira couverte de forêts et de buissons vivaient avant le génocide de nombreux hommes forts. Maintenant entre buissons et forêts sur la colline de Muyira restent une poignée d'homme, une poignée d'hommes qui maintenant meurent de chagrin!»

La projection a été suivie du témoignage de Jeanne Allaire- Kayigirwa, rescapée de Nyanza, à 16 ans elle a échappé de peu à la mort..Elle a évoqué cette impression de vide terrible que ressentent les rescapés qui perdent tous leurs repères, en particulier l’absence de photos qui aideraient à fixer la mémoire. Un débat s’est engagé sur la raison de la passivité des Tutsi devant l’épreuve de ce génocide, car Bisesero a été un rare lieu de résistance au Rwanda. L’attention de l’auditoire a aussi été attirée sur le fait que l’idée génocidaire persiste encore au Rwanda et à l’étranger et qu’en France vivent des génocidaires encore en liberté.

Compte-rendu écrit par Marguerite Carbonare